Filer à Flaine pour l’été

Faine et les Carroz ont beau avoir le même maire, ce n’est pas du tout le même délire. D’un côté un village savoyard devenu station de ski, les Carroz, de l’autre une station de ski sortie de terre pour le plaisir des skieurs à la fin des années 60, Flaine. Si l’hiver, le domaine skiable du Grand Massif qui inclut donc les pistes de Flaine, fait baver n’importe quel bipède à deux spatules, l’été on peut se demander si le béton ne l’emporte pas sur les verts pâturages alpins. N’ayant peur de rien, j’ai enquêté pour vous.

Direction donc Flaine en cette fin de matinée de juillet. Une grosse demi-heure en partant de l’appartement en voiture, et vous voilà du côté de Flaine. On passe par les Molliets et leur nouveau télésiège Tête de Saix, on passe le Vernant et zou, les Grandes Platières tout en haut, là-bas. Et c’est bien le vert qu’on voit partout.

flaine-ete-2017 (1)

Nouveaux quartiers à Flaine

Après avoir passé le 27ème bataillon de chasseurs alpins, dont les quartiers me semblent bien vides (abandonnés ?), je m’aperçois en descendant sur Flaine, que des immeubles, des quartiers entiers sont sortis de terre depuis mon dernier passage en voiture dans le coin (ça remonte à 15 ans). Pierre et Vacances notamment ont investi les lieux. Mais j’ai un objectif et je dois me concentrer dessus : faire un pique-nique avec mon fiston de 4 ans et demi tout en haut, à 2500 m. 

Se garer à Flaine

Facile pour se garer en été (un enfer en général l’hiver), je me gare au plus près du téléphérique. Au plus près ne veut pas dire au pied du téléphérique. En effet Flaine a été pensé comme une station sans voiture : on se gare autour de la station pour ne s’y déplacer qu’à pieds. Du coup faut marcher un peu. Mais en ce temps estival, c’est très agréable.

Le désert de Platé

Le temps se gatte. J’hésite pour monter. Les vidéos live me montrent qu’on peut encore admirer le Mont Blanc tout en haut. C’est parti. Gratuit pour mon fils, 14€ pour un aller-retour pour moi, nous montons. Chose impensable l’hiver : nous avons la cabine pour nous tout seul.

Arrivés en haut, je découvre avec stupeur ce paysage de pierres. Impossible d’imaginer tout cela, sous le lourd manteau neigeux qui habille généralement les lieux en février. Le désert de Platé s’offre à nous avec pour décor le Mont Blanc qui accroche à ce moment là de plus en plus de nuages.

flaine-ete-2017 (3)

Impossible d’imaginer tout cela, sous le lourd manteau neigeux qui habille généralement les lieux en février.

Le désert de Platé, c’est en fait le fond d’un océan vieux de 40 millions d’années. Oui comme l’euro millions mais en années. Difficile d’imaginer des baleines et des tortues aux Grandes Platières et pourtant, les nombreux fossiles attestent de la présence de la mer ici même. L’érosion glaciaire, la neige, le gel ont creuser des fissures profondes, des cuvettes, des cannelures totalement invisibles en hiver. C’est fascinant.

flaine-ete-2017 (4)

Le pique-nique aux Grandes Platières

Malheureusement la pluie nous pousse à nous retrancher dans la salle hors-sac pour notre pique-nique. On ne manquera pas tout de même de se balader un peu sur ces grands boulevards de skieurs devenus fantomatiques sur un sol de roche. Nous ne verrons pas la famille de mouflons dont tout le monde parle dans la station. Nous ne nous lancerons pas non plus dans l’expédition géologique proposée par la station. Mais nous avons bien pris nos grandes bouffées d’air et nous en avons pris plein les mirettes.

flaine-ete-2017 (2)

Flaine, la belle surprise de l’été

Revenus à la station, je m’aperçois que Flaine est bien vivant l’été et très agréable : il n’y a pas beaucoup de monde, et on peut boire un verre, jouer avec les enfants, ou simplement se balader facilement, avec plaisir. Structures gonflables pour les enfants, tables de ping-pong, terrain de foot à la place de la patinoire, descente en bouée, tir à l’arc… tout est autour du forum et vous tends les bras.

Dans mon été Carroz 2017, Flaine aura été une très belle surprise. 

Suivez-nous sur les réseaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *