Balade autour des Carroz : le Col de Joux Plane

croix Mapellet Joux Plane

Si vous êtes à la recherche d’une belle balade d’été (ou en hiver en raquettes) avec point de vue sur le Mont Blanc autour des Carroz, on en a une belle pour vous : le col de Joux Plane. Accessible par la route, le col donne accès en fait à un chemin d’alpage qui vous mène tout droit, ou presque, au sommet « la Bourgeoise » à 1770m face donc à ce fameux Mont Blanc. On a pris nos petites chaussures de rando, et vous invite dans cette belle balade estivale.

Direction Samoëns

Pour rejoindre ce col de Joux Plane, comptez 30-45 minutes de voiture. De notre appartement aux Carroz, il suffit de redescendre un peu et de prendre à Arraches la route sur la droite direction Samoëns. Oui la même route que pour atteindre Sixt Fer à Cheval, notre belle balade de l’année dernière.

La route elle-même est déjà un joli petit périple en pleine Haute-Savoie : maison typique, grenier savoyard, églises à « bulbes », on révise notre « petit savoyard ». Après avoir traversé Samoëns, ou encore le petit village de Marvel, il est temps de commencer la montée vers le col.

Quelques lacets et hop, vous voilà au col. Là un parking vous attends à gauche et à droite de la route. Vous verrez alors un petit chemin qui démarre à cet endroit et qui monte rapidement sur
les hauteurs, c’est là que la balade commence véritablement.

randonné col de Joux Plane

45 minutes pour un panorama de folie

Le chemin de randonnée est 100% familiale. La montée n’est pas forte du tout, pas de ravins, ni précipice, on profite de la montagne sans se forcer. Comme comité d’accueil, vous aurez surement le droit à un superbe troupeau de vaches. Avec leurs cloches, c’est une véritable symphonie qui est jouée pour votre arrivée. Vous pourrez passer au milieu d’elles sans soucis.

col de Joux Plane vache

col joux plane

 

Vous remarquerez d’ailleurs les « stries » creusés dans le chemin : cela permet aux vaches de ne pas glisser quand elles grimpent plus haut dans les alpages.

Comme je vous le disais, sans trop d’efforts, vous voici donc au sommet de la « Bourgeoise » avec un panorama inouï sur l’ensemble des massifs de Haute-Savoie, dont les cimes du Giffres et la Tête de Bostan.

panorama la bourgeoise col de Joux Plane

En face Samoëns dans la vallée, plus haut la station de ski Samoëns. Plus loin on aperçoit l’arrivée du télécabine des Grands Platières à Flaine (il y a même un peu de neige).

Et évidemment vous ne louperez pas monseigneur Mont Blanc, si il daigne se défaire de son épais manteau de nuage qui le couvre bien souvent.

La table d’orientation sous la croix de Mapellet vous permettra de découvrir les noms des monuments alpins que vous avez sous les yeux : les Grandes Jurasses, les Aiguilles Rouges, la Tête à l’Ane…

croix Mapellet Joux Plane

A noter l’accueil maison géré par une sympathique colonie d’abeilles. Si elles n’étaient pas vraiment véhémentes, elles ont bien manifesté qu’ici, elles étaient chez elle.

Comme je vous le disais en introduction, la balade se fait aussi en plein hiver avec des raquettes. Ca rend la balade moins facile et plus physique, mais le panorama tout blanc doit être sublime.

Sur le retour, n’hésitez pas à vous arrêter chez les producteurs de fromages qui vendent en direct au client leur production. Fromages de chèvres, lait de vache (n’oubliez pas votre bouteille), des produits authentiques et à bon prix.

Petite fiche d’identité de la rando :

  • Difficulté : Facile
  • Altitude : 1770 m pour la Bourgeoise, 1690 m pour le Col de Joux Plane
  • Temps pour la boucle : 1 h 30
  • Dénivelé cumulé : 260 m
  • Trajet aller-retour : 6,0 km
  • Carte : IGN 3530 ET
Suivez-nous sur les réseaux !